You are here:    Home      Améliorons notre quotidien      Une bonne nouvelle : la généralisation de la Garantie jeune en faveur des jeunes sans emploi ni formation !

Une bonne nouvelle : la généralisation de la Garantie jeune en faveur des jeunes sans emploi ni formation !

20 mars 2016
Comments are off for this post.

Image-garantie-jeunesTrès récemment, le premier ministre a annoncé que « la Garantie jeunes va devenir un droit pour tous les jeunes sans emploi ni formation », ce dont je me félicite grandement, car ce dispositif expérimentés depuis 2010 dans 10 départements a montré toute son efficacité et sa pertinence dans le contexte actuel de chômage important des jeunes non diplômés et sans formation.

En effet, près de 83% des jeunes, accompagnés depuis plus de 2 mois en Garantie jeunes, ont eu une ou plusieurs expériences professionnelles

Ce dispositif répond à la nécessité absolue de sécuriser les parcours d’accès des jeunes à l’autonomie et l’emploi, en instaurant un vrai droit à l’accompagnement assorti d’une garantie de ressources.

D’abord lancée dans 10 départements en 2010 à titre expérimental puis étendue à 62 départements en 2015, la Garantie jeunes va concerner 19 nouveaux départements en 2016. Ce sont près de 60 000 jeunes qui seront accompagnés dans le cadre de la Garantie jeunes en 2016 et 100 000 jeunes en auront bénéficié depuis le démarrage de ce dispositif innovant. Le profil des jeunes accompagnés est le suivant : 94% sont ni étudiants, ni en emploi, ni en formation, près de 80% sont très peu ou pas du tout diplômé, 21% résident dans un quartier politique de la ville.

Près de 350 des Missions Locales, dont la Mission Locale de Paris depuis le début de ce mois, sont engagées dans l’accompagnement personnalisé des jeunes, avec la mobilisation des ressources nécessaires à leur accès à l’autonomie et un partenariat accru avec les entreprises de leurs territoires pour favoriser leur accès à l’emploi et à la formation professionnelle en alternance.

Cette extension de la Garantie jeune va non seulement permettre à plus de jeunes d’en bénéficier. L’ensemble du réseau des missions locales soutient cette extension mais souhaite que ce dispositif soit destiné aux plus fragilisés dans leur accès à l’emploi et à l’autonomie, et propose de profiter de cette extension pour simplifier le dispositif administratif pour que l’essentiel des moyens humains soit consacré à l’accompagnement des parcours des jeunes, et non mobilisé pour justifier de l’utilisation des financements auprès de la commission européenne.

C’est un travail essentiel pour intégrer la jeunesse à la société dans laquelle ils vivent, et un travail qui exige des moyens financiers et humains importants, ainsi qu’une volonté indéfectible de la part des pouvoirs publics !

 

Comments are closed.

twitter


@SCharnoz
Conseillère de Paris Déléguée à la petite enfance - Conseillère du 12eme - VP commission insertion comité d'orientation des politiques jeunesses -Génération.s Au Palais de la femme #Paris11 pour la nuit de la philanthropie de @ArmeeduSalut avec la présentation de beaux proj… https://t.co/pf0woW512H

RT @VinceJarousseau: PUBLICATION Très heureux de ce reportage réalisé avec l'@Incorrigibles Anne-Laure Lemancel pour @MagPhosphore sur d… https://t.co/NSD3nJlWkp

RT @soreqa: La Soreqa intervenait cet après-midi au Forum des Politiques de l’Habitat Privé, sur la thématique du relogement :… https://t.co/iprGyMjldP

RT @pbloche: #HôteldeVille Pour partager notre expérience des cours d'école #Oasis créées à @Paris, très grand plaisir à accueil… https://t.co/BBkdY3J3k6

.@Paris rend hommage aux métiers et au professionnalisme des assistant.e.s maternel.le.s : un des accueils de quali… https://t.co/udTabU7ItS